Quels sont les symptômes des maladies de la prostate ?

Douleur prostate symptôme : Zoom et détails

Quels sont les symptômes des maladies de la prostate ?

Petite glande située sous la vessie dans la cavité pelvienne, la prostate est étroitement liée à l’appareil reproducteur masculin. Elle peut cependant devenir une vraie source de problèmes mettant en péril votre quotidien. Aujourd’hui, près de 80 % d’hommes sont victimes de troubles de la prostate, au moins une fois dans leur vie. Les différents troubles affectant la prostate sont les maladies prostatiques. Leur impact varie de l’une à l’autre, de même que leur niveau de gravité. Aussi, il est important de pouvoir reconnaître leurs symptômes assez tôt, pour éviter toute complication. Comment reconnaître une maladie de la prostate ? La réponse dans cet article.

Les maladies de la prostate les plus courantes

Les problèmes de prostate les plus courants sont : l’inflammation de la prostate ou prostatite, l’hyperplasie bénigne de la prostate ou HBP et le carcinome de la prostate.

Hyperplasie bénigne de la prostate

L’hyperplasie bénigne de la prostate est une maladie fréquente. La zone touchée est près de l’urètre. L’HBP est dû à une influence hormonale qui entraîne une augmentation de la taille de la glande prostatique. L’écoulement de l’urine se retrouve affecté quand l’urètre est partiellement compressé par cette glande.

Carcinome de la prostate

C’est une maladie grave souvent retrouvée chez les hommes âgés. Ici, la zone touchée est la zone périphérique de la prostate. Le problème dans ce trouble prostatique est qu’il est détecté généralement tardivement. Aussi, une échographie rectale et une prise de sang sont proposées comme examens préventifs.

La prostatite

La prostatite ou inflammation de la prostate est une maladie prostatique d’origine bactérienne. Elle peut être aussi aiguë ou chronique, tout comme avec une infection des voies urinaires. Toutefois, il y a des cas où elle survient sans détection de pathogènes. Il s’agit du syndrome de douleur pelvienne non-inflammatoire.

Hypertrophie de la prostate : les symptômes

L’HBP est caractérisée par une augmentation bénigne de la taille de la prostate. Néanmoins, les symptômes  ne dépendent pas exclusivement de la taille de la prostate. En effet, même avec une hyperplasie de la prostate relativement faible, plusieurs restrictions quotidiennes sévères peuvent survenir. Voici les symptômes les plus courants :

  • Miction fréquente (pollakiurie) ;
  • Miction nocturne (nycturie) ;
  • Incontinence urinaire ;
  • Urines résiduelles ;
  • Vessie se remplissant plus vite.

Comme autre symptôme, on a aussi, un temps de vidange vésicale plus long.

Le carcinome de la prostate : les symptômes

Le carcinome de la prostate : les symptômes

Le carcinome de la prostate survient souvent chez les hommes âgés. Contrairement aux autres maladies de la prostate, les symptômes sont d’apparition tardive. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la tumeur n’est généralement remarquée qu’à un stade avancé. La santé des hommes atteints est ainsi déjà gravement affectée lorsque le diagnostic est établi. Parmi les symptômes pouvant apparaître dans les stades ultérieurs de la tumeur, on a les problèmes de passage de l’urine et une dysfonction érectile due à des lésions nerveuses.

Selon les cas, la maladie n’est détectée que par les symptômes de propagation tumorale.

Ces derniers entraînent des tumeurs dans les os, particulièrement dans le bassin et la colonne vertébrale. Ainsi, les patients ressentent des douleurs ou des fractures spontanées.

Dans les ganglions lymphatiques, ces métastases peuvent occasionner une congestion du liquide lymphatique dans le scrotum ou les jambes. Lorsque le carcinome atteint un stade avancé, la plupart des patients subissent une perte de poids involontairement et souffrent d’anémie.

Prostatite bactérienne : les symptômes

L’inflammation de la prostate peut survenir à n’importe quel âge.

Les symptômes sont les suivants :

  • Des urines malodorantes et troubles ;
  • Une fièvre et des frissons ;
  • Des mictions fréquentes et pressantes ;
  • Troubles sexuels caractérisés par éjaculation difficile ou douloureuse ;
  • Des sensations de brûlure lors de la miction ou au niveau du gland ;
  • Présence de sang dans le sperme et/ou les urines ;
  • Sensation de brûlure lors de la miction ;

Les maladies de la prostate peuvent entraîner des complications plus ou moins graves, aussi, il est recommandé d’adopter des mesures préventives comme une bonne alimentation et des tests médicaux fréquents.

Articles similaires

Laissez votre commentaire