Comment lutter contre l’agoraphobie ?

Agoraphobie : causes et traitement ?

Comment lutter contre l’agoraphobie ?

Foule, espace public, grand marché, concert, transport en commun…l’agoraphobe vit constamment dans sa bulle pour fuir les lieux où il lui serait difficile, voire impossible de s’échapper. En effet, face à la foule et aux grands espaces publics, il est animé par le sentiment de peur et d’angoisse. Cet état de stress et de phobie soudaine n’est pas sans traitement heureusement. Mais quelles sont les causes de ce trouble anxieux qu’est l’agoraphobie ? Par quels moyens le traiter ? Retrouvez dans cet article les éléments de réponse.

Qu’est-ce que l’agoraphobie ?

La définition de l’agoraphobie est celle d’un trouble anxieux lié au fait qu’une personne a constamment peur de se retrouver dans des espaces publics. Elle ressent systématiquement une peur intense devant une foule immense, avec l’incapacité de s’échapper ou de demander de l’aide en cas de panique. Le stress, l’angoisse, la panique et les crises deviennent alors son quotidien dans ces situations. Les personnes atteintes d’agoraphobie fuient souvent les supermarchés, les magasins ou encore les métros, où la probabilité qu’une foule s’y rassemble est très forte.

Si elles ne sont pas en mesure d’être accompagnées par une personne leur inspirant confiance et sécurité, elles préfèrent se confiner chez elles. Généralement, l’agoraphobie touche des personnes ayant des troubles de la panique et les affecte dangereusement. Si des mesures ne sont rapidement pas prises, leur santé mentale et physique risque de prendre un sérieux choc.

Lire aussi : Notre avis complet sur Achat CBD Suisse, le vendeur n°1 en Suisse de produits au CBD

Quelles sont les causes de l’agoraphobie ?

Dans la majorité des cas, l’agoraphobie est causée par une peur constante d’affronter l’inconnu, l’incertitude ou encore des situations difficiles. Il existe aussi une théorie selon laquelle sa provenance peut être liée à des facteurs génétiques, donc d’un parent agoraphobe à sa descendance. L’exposition régulière à des situations complexes, traumatisantes, stressantes ou encore une enfance difficile, vécue dans la solitude sont également d’autres causes possibles de l’agoraphobie.

Le mal peut être présent depuis bien longtemps chez une personne, mais ne se manifestera qu’en cas de crise de panique, de peur, de stress ou d’angoisse soudaine. Elle est souvent caractérisée par une peur intense suivi de symptômes physiques comme :

  • La transpiration intense ;
  • Les étourdissements ;
  • Les palpitations ;
  • L’essoufflement.

Ces troubles physiques ne durent que 10 minutes en général.

Quels sont les symptômes de l’agoraphobie ?

L’agoraphobie peut se manifester de façon soudaine ou se développer progressivement chez une personne, en particulier entre 18 et 35 ans. C’est en quelque sorte une réaction émotionnelle ou physique face à une situation stressante. Il faut au moins 2 des symptômes suivant pour savoir si une personne est agoraphobe :

Il peut arriver dans certains cas que l’agoraphobie disparaisse soudainement. Mais ces cas sont souvent rares. Si des mesures ne sont pas prises après manifestation des premiers symptômes, la personne atteinte est grandement en danger. Elle peut choisir de s’isoler, de couper tout contact avec le monde extérieur et ne vivra plus de manière normale.

Lire aussi : Comment trouver une pharmacie de garde aujourd’hui ?

Comment traiter l’agoraphobie ?

Comment traiter l’agoraphobie ?

Les traitements les plus connus pour l’agoraphobie sont la pharmacothérapie et la psychothérapie. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est d’ailleurs un traitement très efficace pour l’agoraphobie. Elle permet de retravailler le mental d’une personne affectée, en la confrontant à ses peurs pour l’aider à retrouver une vie normale. Elle peut se faire en groupe, individuellement, avec un thérapeute, un psychologue ou même par le biais de livres et de vidéos de développement personnel.

En ce qui concerne la pharmacothérapie, les anxiolytiques et les antidépresseurs peuvent être prescrits pour atténuer l’anxiété et la sensation de peur provoquée par l’agoraphobie. Enfin, ils peuvent également être combinés avec la psychothérapie, pour augmenter les chances de guérison de l’agoraphobe.

Articles similaires

Laissez votre commentaire