Quels sont les aliments à éviter en cas de taux de potassium élevé ?

Aliment à éviter en cas de taux de potassium élevé

Quels sont les aliments à éviter en cas de taux de potassium élevé ?

Un taux trop élevé de potassium dans l’organisme est appelé hyperkaliémie, contrairement au taux peu élevé appelé hypokaliémie. Bien que l’hyperkaliémie ne soit pas très courante, son impact sur le corps est considérable. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures, comme éviter la consommation de certains aliments. Retrouvez donc dans cet article les aliments à ne pas consommer en cas de taux de potassium élevé.

Quelles sont les causes d’un taux de potassium élevé ?

Les causes d’un taux élevé de potassium dans l’organisme sont principalement de trois ordres. En premier lieu, il faut compter le défaut d’excrétion du métal en raison de la baisse de capacité des reins. En effet, c‘est cet organe du corps qui a la responsabilité de débarrasser le corps du potassium. Lorsqu’il connaît donc des dysfonctionnements, le métal n’est plus régulé et s’en trouve de trop dans le sang.

En second lieu, il faut signaler un déficit de sécrétion d’aldostérone, l’hormone est produite lorsqu’un excès de potassium a lieu. Celle-ci a pour rôle de réabsorber le sodium et d’éliminer le potassium dans le but de rééquilibrer le taux sodium/potassium.

La troisième raison de la survenue d’une hyperkaliémie, bien que rare, est la consommation excessive d’aliments hyper riche en potassium. Ainsi, en cas de taux de potassium élevé, il faut en éviter certains.

Quelle est la concentration normale de potassium dans l’organisme ?

La kaliémie ou le pourcentage de potassium dans l’organisme se calcule à travers une prise de sang. Elle s’exprime en millimoles par litres (mmol/l). Un taux normal de kaliémie est situé entre 3,6 et 5 mmol/l soit, 130 à 200 mg/l. Celui-ci est élevé lorsque ces chiffres sont dépassés. Voici les trois stades d’hyperkaliémie dans le corps :

  • Léger : 5,5 à 5,9 mmol/l ;
  • Modérée : 6 à 6,5 mmol/l ;
  • Sévère : supérieure à 6,5 mmol/l.

Le taux de potassium apporté par l’alimentation est de 60 à 120 mmol/l par jour. Lorsque le minéral se retrouve en excès dans l’organisme, cela peut entraîner des problèmes de santé tels qu’une faiblesse musculaire et une diminution des réflexes. Lorsqu’aucun traitement n’est apporté rapidement, la situation peut conduire à des troubles cardiaques graves pouvant aller jusqu’à l’arrêt cardiaque et au décès.

Quels sont les aliments à éviter en cas d’excès de potassium ?

Quels sont les aliments à éviter en cas d’excès de potassium ?

Les aliments à éviter en cas d’hyperkaliémie sont principalement d’origines végétales, car ce sont pour leur majorité des fruits, des légumes et légumineuse ainsi que des boissons. Voici donc quelques aliments à éviter :

  • Les boissons : il s’agit de café, thé et chicorée. Les boissons alcoolisées ne sont pas aussi conseillées ;
  • Les fruits : les bananes, les abricots, les kiwis, les prunes, les cerises, les pêches sont à éviter. Les fruits secs ou déshydratés, de même que les fruits gras, qui sont riches en liquide comme l’avocat, les olives ou encore la noix de coco ;
  • Les légumes : il faut compter les tomates, endives, betteraves, ails, choux, roquettes, pommes de terre, artichauts, laitues, épinards et bien d’autres encore ;
  • Les céréales : il s’agit du quinoa, du sorgho et des autres céréales sous forme de son, de farine ou de germe ;
  • Les oléagineux : les amandes, noix de cajou, pistaches, cacahuètes, noisettes, les graines de tournesol, de chia, de lin, de sésame, de pavot sont à éviter ;
  • Les légumes secs : tous les légumes ou légumineuses secs sont à éviter (pois, lentilles, pois chiches, haricots, fèves, etc.) ;
  • Les algues : il s’agit des algues wakamé, kombu, nori, ou encore la spiruline.

Pour terminer, les herbes aromatiques et les épices sont aussi à éviter, car elles sont très riches en potassium.

Articles similaires

Laissez votre commentaire